Christophe Ouhayoun
& Nicolas Ziesel


Made by KOZ architectes
12 Impasse Mousset
75012 Paris
+33 1 53 33 24 30
SIRET 391 459 096 000 31
nous écrire / mail us





les N I D S

28 LOGEMENTS SOCIAUX PILOTES A COURBEVOIE (92) 28 SOCIAL HOUSING IN COURBEVOIE, France
Maître d'ouvrage / client : Immobilière 3 F ++ Livraison / completed : 2010 ++ Montant des travaux / cost : 4,3 M€ ++ Surface / aera : 2 378 m2

Logements à expérimenter.
Amusante coïncidence. Le collectif d'artistes London Fieldworks avait installé une colonie de nids dans les arbres des parcs de Londres l’été dernier
pour alerter les esprits contre la diminution du nombre de moineaux, et de logements sociaux.
Une installation qui revient à notre mémoire à la vision de l'immeuble livré par KOZ et I3F à Courbevoie en septembre dernier.
Sur la façade, saillants dans un entrelacs de tiges vertes (des fers à béton peints formant garde-corps au pourtour d'un réseau enveloppant de coursives et de paliers extérieurs) sont disposés, comme des perchoirs, des cubes blancs abritant des chambres.
En guise de nid, on y ferait bien le sien. Les appartements baignent dans la lumière. Chaque pièce dispose d’un accès vers l’extérieur. Et, des extérieurs, il y en a à tous les étages, à profusion.
Evidemment on pense à une interprétation nouvelle de l’immeuble-villas.
Consigne donnée aux équipes lors du concours lancé par 3F avec la Ville de Courbevoie en 2007 : Le projet devra être l’aboutissement d’une réflexion sur l’habitat individuel en site dense.
Alors, il a d’abord consisté, côté architectes, à définir les qualités intrinsèques de l’habitat individuel pour les transposer dans le collectif.
De ces vertus, ils ont retenu la flexibilité des intérieurs, la disponibilité d’espaces extérieurs, le caractère supposé unique de la maison et son inscription dans un système de voisinage.
Transposition réussie. Elle résulte d’une pensée constructive rigoureuse, contrainte par la recherche de la plus grande fluidité des espaces de vie. Toujours, les architectes donnent de l’espace en plus.
Ici, des paliers en plein-air qui distribuent deux appartements seulement, surdimensionnés pour pouvoir être utilisés à la manière d’avant-cours.
L’espace résulte d’un découpage volumétrique volontaire qui permettait la démultiplication des façades, et des orientations.
Une démultiplication manifeste dont le directeur délégué à l’architecture d’I3F souligne qu’elle contredit l’idée que faire durable implique une écriture architecturale formatée.

CAUE 92 Carnet n° 10, oct. 2010

Prix AMO 2011

latitude ° '.'' N longitude ° '.'' E